0 In Culture québecoise/ Expatriation/ Vivre au Canada

Les meilleures expressions québécoises

Allô la gang! Aujourd’hui on vous revient avec un article ben particulier. À matin, on va vous parler des expressions québécoises qui nous crampent de rire. On espère que vous êtes game et que vous allez ben vous accrocher à votre tuque, ça va être malade!

En travaillant avec des équipes québécoises, c’était certain que nous allions apprendre beaucoup de nouveaux mots et de nouvelles expressions… Je ne pensais juste pas que ce serait « aussi intense ». Voici les petits mots pratiques à connaître, et des expressions qu’on ne soupçonne pas depuis la France (oui, il existe pleeeein d’autres mots que « Tabernacle »).

Les mots pratiques de tous les jours

Dans le parler québécois, il y a plein de petits mots à identifier pour comprendre plus facilement l’accent (qui, finalement, n’est « pas si pire »).

  • (à entendre « Lâ » voir « Lo »). C’est LE mot de liaison identifiable. Il se place partout, tout le temps, comme une ponctuation.

Mise en pratique : « C’est comme si j’allais là là. C’est une joke ce magasin là, j’suis pas là pour ça là« . À comprendre : je suis allée dans ce magasin X, mais pas dans le Y. C’est une blague ce magasin Y, je ne suis pas là pour vivre ça ».

  • J’capote. Capoter, c’est le piège pour tous les français / nouveaux arrivants. Au début, on le comprend comme « je jubile » (« c’était tellement excellent comme série, j’fais que capoter dessus« ), puis on entend un québécois dire « elle était tellement fâchée, elle n’arrêtait pas de capoter« , et on ne comprend plus. Capoter, c’est -je crois- comme avoir de vives émotions positives et/ou négatives. Attention, on parle de très fortes émotions.
  • Tu-sais-tu? Le « tu » qui suit toutes les questions… Tu veux-tu du pain? T’as-tu vu Louis? Et parfois, il y a des élisions de mots : « T’sais-tu quelle heure il est? T’manges-tu avec nous autre? » (oui, on rajoutera aussi « nous autres / vous autres » aux phrases).
  • Céduler un rendez-vous. Une transposition anglais de « schedule », pour « organiser / prévoir / fixer » un rendez-vous avec quelqu’un ou une administration.
  • À tantôt pour à bientôt
  • Bienvenue pour dire « de rien » ou « Je vous en prie » (« Oh merci beaucoup » – « Bienvenue »!)

Les mots du bureau / des administrations

Naïvement, je me disais qu’au bureau je comprendrai quand même ce qu’on me dirait. Que si dans le langage de tous les jours, je pouvais avoir des difficultés, pour le reste, ça irait. Erreur… Grossière erreur :

  • Le classeur. Non, ce n’est pas ce à quoi tu penses. Un classeur au Québec, c’est un tiroir. Comment s’appelle un classeur ? Un cartable.

« Mets donc le cartable dans l’classeur. » Facile!

  • Le scotch devient Le Tape
  • Le @ (arrobase) se dit « A commercial« 
  • Le / (slash) se transforme en « barre oblique« 
  • et on ne dira pas « je viens au bureau ce matin » mais : « je rentre à matin« .

Les meilleures expressions

  • Celle qui me fera toujours rire, mais indéfiniment, c’est celle-ci : « Avoir une crotte sur quelqu’un« . Ce qui veut dire « l’avoir dans le nez, ne pas pouvoir le/la supporter ».

Mise en pratique : « Michel il avait juste une crotte sur Louise, ça avait pas d’bon sens« 

  • Ça n’avait pas d’bon sens. Elle est très simple à comprendre, mais il faut l’apprendre par coeur. Elle peut devenir très présente dans les phrases de certains Québécois 🙂
  • Accroche-toi à ta tuque veut dire Prépares-toi à quelque chose de fort. La tuque étant un bonnet en passant 😉
  • Être broche à foin : désigne quelque chose de mal ficelé, de confus ou de pas très clair.

« Sa présentation était bonne mais ses exemples étaient tellement broche à foin que personne n’a rien compris!« 




Voici quelques unes des expressions ou mots que nous avons dû apprendre en arrivant et en commençant à travailler ici. Il y en a évidemment des milliers, comme toute langue vivante, le français québécois est en constante mouvance.

Si vous arrivez au Québec prochainement, ce livre nous a beaucoup aidé ainsi que cette excellente vidéo de Solange te parle. Et si ça vous intéresse, on fera un second article dans le même genre avec d’autres expressions apprises au cours de notre expérience.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

error: Content is protected !!